Une section Multisports Santé Bien-Être (MSBE) ouvre en Janvier à l’USV !

Par

Une section Multisports Santé Bien-Être (MSBE) ouvre en Janvier à l’USV !

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule (cf : l’article précédent sur le nouveau terrain synthétique), on vous annonce que pour la reprise, juste après les fêtes, l’US Venelles lancera sa section multisports Santé Bien-Être (MSBE), ouverte à tous. La première session aura lieu le Mercredi 9 Janvier à 18h30. Une petite révolution dans la vie du club, que l’on connaît aujourd’hui surtout comme le 1er club de football du Pays d’Aix (en nombre de licenciés).

Vous vous demandez certainement d’où vient cette idée ? Pourquoi une session multisport ? Pour tout vous dire, c’est le fruit d’une assez longue réflexion. Et le mieux c’est qu’on vous en explique la genèse !

Dans le projet associatif rédigé l’année passée, qui fixait le plan de développement du club pour les 4 saisons suivantes, on retrouvait certains objectifs phares, parmi les volets sportif, éducatif et citoyen et social, tels que :

  • Le développement de la pratique féminine
  • La diversification des publics cibles (+ de 40 ans, seniors, personnes éloignées de la pratique sportive…)
  • Le développement du Sport Santé et Bien-Être
  • L’accroissement constant (et raisonné) du nombre de licenciés
  • Le développement des activités et services annexes

Depuis quelques temps maintenant, le travail engagé, notamment sur la pratique féminine, porte ses fruits, puisque l’USV a décuplé son nombre de joueuses, passant de 3 à 30 cette saison, avec la création d’une équipe féminine U15.

Mais que faire pour atteindre les autres objectifs ? Comment arriver à diversifier nos publics, notamment les + de 40 ans et les seniors, quand on sait que les footeux (à part nos amis les vétérans) jouent rarement en compétition après 35-40 ans ? Comment développer le concept du Sport Santé Bien-Être au sein du club ? Comment s’ouvrir à de nouveaux adhérents ? Même si l’effet Coupe du Monde est passé par là, et que la croissance des licenciés à l’USV est en constante évolution depuis une dizaine d’années, on sait que ce n’est pas toujours évident d’attirer, et de fidéliser aussi.

On s’est dit, du coup, qu’il fallait aller chercher un peu plus loin.

On a d’abord regardé des études. On s’est rapidement aperçu que si le foot reste le sport préféré en France (et on aime ça !), il n’est pas le sport le plus pratiqué. La marche et le jogging sont loin en tête du classement, dans lequel on retrouve également le fitness et la musculation. Le fitness justement a retenu notre attention car 64% des pratiquants sont des femmes. Ce qui est loin d’être le cas du foot, vous vous en doutez bien !Rapport-Harris-Observatoire-Cetelem-francais-sport-8

On s’est également rendu compte que bon nombre (trop?) de Français restent assez éloignés de la pratique sportive, et ce, pour diverses raisons : le temps, les moyens financiers, l’éloignement des zones de pratique, la solitude… C’est un vrai problème car l’inactivité physique est devenue l’un des principaux facteurs de risque pour les problèmes de santé et est à l’origine d’environ 10% de la mortalité totale dans la Région européenne de l’Organisation Mondiale de la Santé. Selon les estimations de l’OMS, l’inactivité physique est la cause de 5% de la charge des cardiopathies coronariennes, de 7% du diabète de type 2, de 9% du cancer du sein et de 10% de cancer du côlon.

 

Rapport-Harris-Observatoire-Cetelem-francais-sport-13Partant de ces constats assez éloquents, on s’est dit qu’il fallait proposer quelques choses : une activité mêlant la marche, le footing et le fitness, à la portée de tous (proche de chacun, à des heures accessible et à tarif réduit), à l’air libre (58% des pratiquants du sport le fond en extérieur), dans un endroit agréable (loin de la circulation, etc…), et avec toutes les commodités à disposition (douches, vestiaires, lieu de vie…).

Eurêka ! L’idée d’une section multisports est née ! Et elle est finalement pas née d’hier, puisqu’en 1930, a sa création, l’Union Sportive Venelloise, était à l’époque, comme son nom l’indique, une « union » de plusieurs sports, autrement dit, un club omnisport. Finalement, on ne fait que revenir à l’objet originel de l’association.

 

Ainsi, dès janvier, le Parc des Sports va devenir votre salle de Sport à ciel ouvert ! Ça vous intrigue ? Comment ça va fonctionner ? Quelles seront les activités proposées ? Le programme? Qui va s’en occuper ? Quel sera le tarif ? Pas de panique, on va tout vous expliquer ! Alors soyez au rendez-vous dans quelques jours pour la deuxième partie de notre article, dans lequel tout vous sera révélé !

 

SOURCES

  • Observatoire du Fitness Unions sport & cycle 2017 / Ipsos
  • « Les français et le sport : Etat des lieux des pratiques » / Harris Interactive
  • Stratégie sue l’activité physique pour la région européenne de l’OMS 2016-2025 / OMS Europe

 

Partagez la nouvelle ..

À propos de l’auteur

administrator