Archive de l’étiquette Interviews

Hugo DuvalPar Usvenelles

5 questions à… Laurence PORTELLI – Commission événementielle

7ème épisode de notre saga des « 5 questions à… » avec en guest star cette fois-ci Laurence PORTELLI. Avec déjà 6 saison passées à l’US Venelles, c’est une bénévole qu’on ne présente plus et que vous n’avez certainement pas manquée de rencontrer pendant nos événements !

Maman de joueur et femme de notre Responsable communication et animation préféré, le seul et l’unique Philippe RISOLI local et sosie de Jérôme TARAYRE dans les bronzés (voir photo), c’est toute la famille PORTELLI que l’on remercie pour leur engagement infaillible dans la vie et le développement du club !

 

Depuis combien de temps es-tu à l’USV?

Au club depuis la fin de saison 2013, lorsque nous avons accepté que notre fils fasse un essai au foot. Essai concluant puisque nous sommes toujours au club, et lui aussi.

 

Tu te souviens de ton premier jour?

Mon premier jour est celui où j’ai accompagné mon fils à son premier entrainement. Bien que connaissant le Parc des sports depuis pas mal d’années, je n’avais jamais eu l’occasion de venir jusqu’au terrain, qui était encore un stabilisé la dernière fois que je l’avais vu. Ce qu’il me reste de ce jour, c’est d’entendre la voix de mon fils tout en montant les escaliers des vestiaires qui mènent au terrain. Lui, d’habitude peu loquace, s’exprimait sur le terrain: j’ai su qu’il avait trouvé son sport.

 

Quel est ton plus beau souvenir?

Plusieurs bons souvenirs avec les fêtes, les tournois. Mais le plus important, c’est la rencontre avec certaines personnes (qui se reconnaitront) qui sont devenus de véritables amis, une famille…

 

Qu’est ce qui te donne envie encore aujourd’hui de donner ton temps pour l’USV?

Participer à la belle aventure que l’USV est en train de vivre en grandissant au niveau du Pays d’Aix notamment. Participer à des projets qui changent le regard porté sur le foot (Partenariat avec le Mucem, journée handisports, Téléthon). C’est un sport populaire qui doit porter des valeurs humaines, sociales. Si les actions menées au sein du club peuvent aider à ouvrir les jeunes vers l’extérieur, et en même temps changer le regard de certains envers les « footeux », alors tout ce qui est fait à l’USV vaut la peine qu’on s’investisse.

 

Comment tu vois le club dans 5 ans ?

Avec un club encore plus grand, avec les 2 terrains et une section féminine encore plus développée. Le lancement de cette section cette année est un véritable succès, et c’est un créneau qui a de l’avenir.

 

Un petit mot en plus ?

Un mot à l’attention du directeur sportif: as-tu finalisé mon contrat ? (rire)

 

Partagez la nouvelle ..
Hugo DuvalPar Usvenelles

5 questions à… Laurent SEYSSIECQ – Trésorier

Notre 6ème numéro des « 5 questions à… » met à l’honneur aujourd’hui Laurent SEYSSIECQ.

Encore un bénévole de longue date, puisque le « Monsieur Chiffres » de l’US Venelles fête cette année ses 30 ans au club. Aussi rugueux en défense que quand il s’agit de gestion financière, il fait partie de ces jeunes qui jouent pour l’USV depuis les débutants, et qui, piqués par le virus jaune et noir, ont décidé maintenant de lui consacrer un peu de leur temps pour contribuer à son développement, et faire perdurer la passion.

On ne résiste pas une nouvelle fois à vous ressortir quelques photos d’époque, à découvrir juste après l’interview… Et si vous cherchez bien, vous trouverez même un membre du bureau, grand, blond, les yeux clairs, en charge du sportif… on vous en dit pas plus !

 

Depuis combien de temps à l’USV?

Je suis membre de l’USV depuis la saison 1988/1989. J’avais 6 ans à l’époque et en rentrant au CP (cours préparatoire) mes parents ont eu la bonne idée de m’inscrire au « foot » ! Depuis ce temps jusqu’à aujourd’hui je suis resté fidèle aux couleurs jaune et noire, 30 ans de fidélité sur et en dehors du terrain, cela ne nous rajeunit pas !

 

Tu te souviens de ton premier jour?

Dire que j’ai des souvenirs exacts de ce mois de septembre 1988 serait mentir. Par contre je me souviens très bien de la gentillesse de mon premier coach de l’époque M. Jeannot PROROCK qui a vu défiler des milliers de jeunes joueurs au club. Il avait une voie grave qui portait sur les terrains tout aussi impressionnante pour des enfants de 6 ans que réconfortante ! Encore merci pour la passion qu’il a su nous transmettre.

 

Quel est ton plus beau souvenir?

Sur le terrain, individuellement je n’étais pas un mauvais joueur, mais mes plus beaux souvenirs sont collectifs. En effet, le football c’est avant tout une aventure humaine, un esprit de camaraderie fort. Si je devais retenir un souvenir en tant que joueur, je dirais que la double montée en catégorie senior entre la saison 2005/2006 et la saison 2006/2007 depuis la promotion de première division jusqu’à la PHB restera gravé dans mon esprit et mon cœur à tout jamais. En dehors du terrain mon plus beau souvenir est pour demain…

 

Qu’est ce qui te motive encore aujourd’hui à donner ton temps pour l’USV?

Ce sont les sourires des enfants. C’est notre ADN dans le bureau ! Chaque fois que nos jeunes joueurs s’éclatent, c’est tout le club qui a gagné ! Je suis un jeune papa et tout cela prend encore plus d’importance quand on a connu la paternité !

 

Comment tu vois le club dans 5 ans ?

Dans la vie il faut faire preuve d’humilité. Aussi je garderai pour moi la vision sportive que j’ai des équipes de l’USV dans 5 ans. Par contre je vois des sourires, de la joie et du bonheur +++ !

 

Un petit mot en plus ?

Un petit mot en chanson, la chanson qui raisonnée dans les vestiaires de l’USV après chacune victoire : « Nous avons des avants qui volent, des milieux qui vont de partout, des arrières qui cassent la guibolle et un goal qui arrête tout. C’est venelles ! Oui oui oui, C’est Venelles ! Non non non. C’est Venelles qui ne périra pas ! »

 

 

Partagez la nouvelle ..
  • 24
    Partages
Hugo DuvalPar Usvenelles

5 questions à… Stéphane CHAPARTEGUY – Membre du bureau

Pour le 5ème numéro de notre rubrique régulière des « 5 questions à… », on est parti à la rencontre de Stéphane CHAPARTEGUY, membre du bureau de l’USV. Avec aujourd’hui plus de 40 ans d’US Venelles, c’est un pilier du club qui partage avec nous un peu de ce long vécu en jaune et noir.

Vous découvrirez après l’interview des photos de « Fanou » quand il était joueur. Et parce que ca nous fait plaisir, on vous incite à bien les regarder, vous reconnaîtrez surement un joueur qui évolue encore à l’USV en vétéran, Farid BOURARA, avec la coupe de Patrice LOKO (la jeune génération ne connaît peut être pas…)

 

Depuis combien de temps à l’USV?

S.C : Je suis membre du club depuis Septembre 1978 en tant que joueur. Mon père, Claude, a été Président dans les années 90, mes 3 enfants jouent pour le club, un en senior, un en U19 et le dernier en U15. Cela fait maintenant près d’une dizaine d’année que je suis au comité de Direction et membre du bureau.

 

Tu te souviens de ton premier jour?

S.C : Très nettement, qu’il s’agisse de mon 1er entrainement mais également de mon 1er match, contre l’US Puyricard, un derby toujours important qu’on soit jaune et noir ou vert et blanc. A l’époque, c’était un peu un classico !

 

Quel est ton plus beau souvenir?

S.C : Sur une période aussi longue, des souvenirs il y en a beaucoup et je ne peux en retenir qu’un. Sur un plan sportif, je dirai les 2 titres de champion de Provence (Cadet Pré-Excellence 86-87 et Senior 1ère Division  90-91).  Sur un plan humain, je garde notamment un souvenir « ému » des weekends de fin d’année que nous passions à Frontignan. Il y avait une si belle ambiance entre tous, éducateurs – joueurs – parents. Je pense aux Santini, Barbarisi, Prorock, Schiano, Savournin, Ranguis et j’en oublie. Nous formions, je vais oser, une « 2ème famille ».

 

Qu’est ce qui te donne envie encore aujourd’hui de donner ton temps pour l’USV?

S.C : Tout simplement le plaisir que je prends à faire partie de ce club. Je suis heureux de participer aux réunions du Lundi, et, sans un engagement aussi fort que les autres membres du bureau, apporter un peu mon opinion pour faire un avancer les débats. J’aime venir voir les matchs, quelque soit la catégorie. Je donne aussi un coup de main aux tournois ou aux différentes manifestations. Tout simplement j’aime le foot et l’ambiance qui peut y avoir dans une association dynamique, et je retrouve les deux à l’USV !

 

Comment tu vois le club dans 5 ans ?

S.C : Nous nourrissons beaucoup d’ambition et il est vrai que la construction d’un deuxième terrain devrait nous permettre de franchir des paliers supplémentaires. Placer toutes nos équipes au niveau régional me semble un objectif atteignable

 

Un petit mot en plus ?

S.C : Remercier toutes les personnes qui ont fait de ce club ce qu’il est aujourd’hui et qui œuvrent au quotidien pour le faire grandir encore et toujours.

 

Partagez la nouvelle ..
  • 88
    Partages
Hugo DuvalPar Usvenelles

5 questions à… Katia MAZZALOVO – Éducatrice Foot Féminin

Pour ce 4ème numéro des « 5 questions à… » consacré à nos bénévoles et à ceux qui œuvrent chaque jour à la vie et au développement de l’US Venelles, nous avons eu le plaisir d’interviewer Katia MAZZALOVO, la toute nouvelle éducatrice de l’équipe U15 Féminine, qui a été créée cette année. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est à fond, tant sur la partie sportive, dans l’accompagnement bienveillant de ses joueuses, que dans la vie associative du club. Tournois, buvette, terrain, réunion,… rien ne l’arrête ! 

 

Depuis combien es-tu à l’USV?

C’est très récent puisque je suis arrivée en début de saison. J’ai vu passer sur les réseaux sociaux que l’USV voulait développer le football féminin. J’ai pris contact avec le club pour faire partie de ce beau projet.

 

Tu te souviens de ton premier jour?

1er entrainement des féminines. David ANGOT, le directeur sportif était là pour m’accueillir, m’expliquer le fonctionnement du club et me faire participer avec lui à l’entrainement des premières joueuses inscrites. C’était un super moment passé avec les joueuses et David.

 

Quel est ton plus beau souvenir?

Le dernier match de la Coupe. Ce match était complexe tant pour l’enjeu que pour l’équipe rencontrée. Quelle belle victoire !!!! Au top les filles…. Pendant le match, qualités mentales, techniques et attitude exemplaire ont permis à cette  «  jeune équipe féminine » d’accéder au ¼  de final de coupe

 

Qu’est ce qui te donne envie aujourd’hui de donner ton temps pour l’USV?

La dynamique du club, avec tous ses projets sportifs et associatifs. L’esprit familial qui l’anime,  l’investissement de tous (bureau, salariés, président, éducateurs, bénévoles etc…) pour faire évoluer le club ou performance et notion de plaisir restent toujours présents.

 

Comment tu vois le club dans 5 ans ?

Avec le deuxième terrain et toutes ces personnes qui s’investissent sérieusement sans se prendre au sérieux, je pense que le club va prendre une ampleur considérable. Plus de 580 licenciés, l’US Venelles élu meilleur club de jeune de l’année 2018,… alors dans 5 ans tous les rêves sont permis !

 

Un petit mot en plus ?

Il faut continuer de  développer le football féminin et j’invite vraiment tout le monde à faire passer le message. A toutes les jeunes filles et femmes qui souhaitent jouer au football,  l’USV a déjà une équipe U15 vraiment sympa et qui progresse de semaine en semaine… alors n’hésitez plus et contactez le club ou venez nous rencontrer tous les mercredis à 14 h.

Bref je suis à fond football féminin !

 

 

Partagez la nouvelle ..
  • 81
    Partages
Hugo DuvalPar Usvenelles

5 questions à… Christine GRAU – Membre du CA et Commission événementielle

On continue notre tour des bénévoles, avec votre rendez-vous régulier des « 5 questions à », consacré à nos bénévoles et à ceux qui font l’USV chaque jour. Pour ce 3ème numéro, c’est au tour de Christine GRAU, membre du conseil d’administration du club, et membre très actif de la commission événementielle, de répondre à nos questions. 

 

Depuis combien de temps es-tu à l’USV ?

Je suis arrivée au club vers 2010, grâce à ma fille qui m’a dit à l’âge de 6 ans « je veux faire du foot ». Je ne connaissais rien au foot. Au début j’étais là qu’en temps que parent et je ne participais pas à la vie du club.

 

Tu te souviens de ton premier jour ?

En tant que parent, mon premier jour s’est bien passé, on a été très bien accueillis. Les éducateurs m’ont tout expliqué car je débarquaisdans un monde complètement inconnu. En plus à l’époque j’étais anti-foot !

 

Quel est ton plus beau souvenir ?

Mon plus beau souvenir a été le tournoi u8-u9 en Corse. Cela m’a permis de faire connaissance avec les parents, qui, en temps normal
on ne fais que croiser sur le stade. De créer des liens et même de se faire des amies, mais aussi de passer des moments ensemble parents et enfants.

 

Qu’est ce qui te donne envie encore aujourd’hui de donner ton temps pour l’USV ?

Plusieurs choses : Tout d’abord il faut des femmes dans un monde d’homme, on peut donner des idées là où les hommes n’y pensent pas. J’ai connue le club avec moins de licenciés. Et grâce à l’effort du bureau, du Président et des bénévoles, le club progresse. J’apprécie travailler avec toutes ces personnes aux caractères différents, qui donnent de leur temps pour le club et les enfants. Mais aussi pour la convivialité, l’esprit familial de ce club et les manifestations.

 

Comment tu vois le club dans 5 ans ?

Je le vois progresser grâce à ce deuxième terrain, mais également garder la même convivialité et le même dynamisme.

 

Un petit mot en plus ?

Je prends beaucoup de plaisir dans ce club, grâce aux personnes qui m’entourent et qui font du bon travail. Je remercie ma fille et le club pour m’avoir réconciliée avec le foot. Ainsi j’encourage d’autre fille à faire du foot, ce n’est pas que pour les mecs !

 

Partagez la nouvelle ..
  • 89
    Partages
amet, ut mattis fringilla efficitur. mi, et, sed nunc non