5 questions à… Laurence PORTELLI – Commission événementielle

Hugo DuvalPar Usvenelles

5 questions à… Laurence PORTELLI – Commission événementielle

7ème épisode de notre saga des « 5 questions à… » avec en guest star cette fois-ci Laurence PORTELLI. Avec déjà 6 saison passées à l’US Venelles, c’est une bénévole qu’on ne présente plus et que vous n’avez certainement pas manquée de rencontrer pendant nos événements !

Maman de joueur et femme de notre Responsable communication et animation préféré, le seul et l’unique Philippe RISOLI local et sosie de Jérôme TARAYRE dans les bronzés (voir photo), c’est toute la famille PORTELLI que l’on remercie pour leur engagement infaillible dans la vie et le développement du club !

 

Depuis combien de temps es-tu à l’USV?

Au club depuis la fin de saison 2013, lorsque nous avons accepté que notre fils fasse un essai au foot. Essai concluant puisque nous sommes toujours au club, et lui aussi.

 

Tu te souviens de ton premier jour?

Mon premier jour est celui où j’ai accompagné mon fils à son premier entrainement. Bien que connaissant le Parc des sports depuis pas mal d’années, je n’avais jamais eu l’occasion de venir jusqu’au terrain, qui était encore un stabilisé la dernière fois que je l’avais vu. Ce qu’il me reste de ce jour, c’est d’entendre la voix de mon fils tout en montant les escaliers des vestiaires qui mènent au terrain. Lui, d’habitude peu loquace, s’exprimait sur le terrain: j’ai su qu’il avait trouvé son sport.

 

Quel est ton plus beau souvenir?

Plusieurs bons souvenirs avec les fêtes, les tournois. Mais le plus important, c’est la rencontre avec certaines personnes (qui se reconnaitront) qui sont devenus de véritables amis, une famille…

 

Qu’est ce qui te donne envie encore aujourd’hui de donner ton temps pour l’USV?

Participer à la belle aventure que l’USV est en train de vivre en grandissant au niveau du Pays d’Aix notamment. Participer à des projets qui changent le regard porté sur le foot (Partenariat avec le Mucem, journée handisports, Téléthon). C’est un sport populaire qui doit porter des valeurs humaines, sociales. Si les actions menées au sein du club peuvent aider à ouvrir les jeunes vers l’extérieur, et en même temps changer le regard de certains envers les « footeux », alors tout ce qui est fait à l’USV vaut la peine qu’on s’investisse.

 

Comment tu vois le club dans 5 ans ?

Avec un club encore plus grand, avec les 2 terrains et une section féminine encore plus développée. Le lancement de cette section cette année est un véritable succès, et c’est un créneau qui a de l’avenir.

 

Un petit mot en plus ?

Un mot à l’attention du directeur sportif: as-tu finalisé mon contrat ? (rire)

 

Partagez la nouvelle ..

À propos de l’auteur

Hugo Duval

administrator

quis, vel, adipiscing id mi, felis nunc Phasellus dolor libero. ut Aenean